26/06/17 – La Russie entre en guerre contre l’application Telegram

La Russie reproche à l’application cryptée Telegram de refuser de coopérer avec les autorités fédérales, celle-ci refusant de leur fournir des informations sur les utilisateurs de l’appli.

De fait, depuis la loi sur les données adoptée en 2016, Roskomnadzor, l’agence russe de régulation des médias et télécommunications exige des services de messagerie, des moteurs de recherche et des réseaux sociaux qu’ils conservent les données des utilisateurs, les informations concernant la réception de photos ou de messages etc. et qu’ils partagent leurs clefs de chiffrement aux autorités russes. Selon la loi, ces données doivent être stockées sur le territoire de la Fédération, et pouvoir être consultées sur simple demande du FSB.

Le vendredi, le 23 juin, le chef de Roskomnadzor Alexandre Jarov a publié une lettre ouverte à destination du propriétaire et créateur de Telegram, Pavel Dourov, exigeant de fournir ces informations, et menaçant de bloquer le système de messagerie sur le territoire russe.

La querelle entre le développeur et le FSB n’est pas nouvelle : le FSB a ainsi annoncé avoir découvert que l’application Telegram avait été utilisée dans la préparation de l’attentat de Saint Pétersbourg, le 3 avril 2017. Dourov estime que cette découverte, annoncée trois mois après le début de l’enquête, n’est qu’un prétexte pour l’agence fédérale pour durcir un peu plus son contrôle sur les télécommunications et la population.

D’autres messageries instantanées et réseaux sociaux ont déjà été bloqués en Russie dans le cadre de bras de fer similaires. L’application chinoise WeChat a ainsi été bloquée pendant quelques jours début mai, avant que l’entreprise fournisse à la Russie les données demandées.

Telegram a été lancé en 2013 par Pavel Dourov, créateur du réseau social Vkontakte, et permet l’envoi de messages, photos ou vidéos de manière très sécurisé. Elle est régulièrement pointée pour avoir été utilisée comme moyen de communication par des terroristes.  

Source : http://www.rbc.ru/newspaper/2017/06/27/5951047c9a7947254e323329