Le soft power russe


Le soft power semble de plus en plus se développer au sein de la politique étrangère russe depuis le milieu des années 2000. La Russie ne semblait alors recourir qu'aux instruments plus traditionnels de politique étrangère. L’Institut pour la démocratie et la coopération, Russia Today, ProRussia Tv… sont autant d’institutions, de think-thanks et de médias destinés à la promotion d’une autre image de la Russie et qui font partie de cette « puissance douce » à la russe. Le développement, les objectifs, les outils, les paradoxes et incohérences, les échecs et ou réussites ainsi que les perspectives futures du soft power russe seront au cœur de cette émission.
.

Lire la suite : Le soft power russe

La renaissance des cosaques

Lors de la tenue des JO de Sotchi si chers à Poutine, nous avons pu apercevoir aux côtés des forces de police d’étranges unités de sécurité : les cosaques. Alors qu’ils semblaient avoir été relégués aux oubliettes de l’histoire depuis l’avènement de l’Union Soviétique, les cosaques font maintenant leur réapparition sur fond d’un nationalisme russe réactionnaire.  Vaillants guerriers, bandits de grands chemins, communautés libertaires, autonomes et anarchisantes qui combattirent pour le tsar mais aussi pour les bolcheviques et la Werhmacht, l’histoire et l’identité cosaque sont emplies de contradictions.

Lire la suite : La renaissance des cosaques

L'épopée du baron Ungern-Sternberg

Surnommé le Baron fou ou encore le baron sanglant, Ungern-Sternberg fut l’un des derniers russes blancs à mener le combat contre les bolcheviques. Pour ce faire, il conquit la Mongolie, repoussa l’envahisseur chinois et libéra le Bogdo Gegen, dalaï-lama mongol. Considéré comme extrêmement cruel, partisan d’un ordre teutonique à la mode bouddhiste, le baron fou semblait évoluer dans un univers de croyances mystiques. Il voulait rétablir l’empire mongol et l’étendre à l’Europe afin de la débarrasser de toutes ses perversions modernes.

Nous nous intéresserons donc aujourd’hui au parcours et à l’épopée de ce personnage haut-en-couleur. Nous tenterons notamment de distinguer le vrai du faux dans cette histoire mélangeant mysticisme et légendes mais qui est aussi l’illustration d’une époque et d’une région.

 

.

Lire la suite : L'épopée du baron Ungern-Sternberg

Les relations sino-russes

 

Nous allons nous intéresser aux relations sino-russes qui avaient connu d'extrêmes tensions à l'époque communiste, les deux pays s'accusant chacun d'avoir trahi l'idéal au départ commun. Avec plus d'une centaine de morts, le conflit le long de l'Oussouri en 1969 fut le point d'orgue de ces tensions. Cependant, on assiste depuis 20 ans à une véritable refonte des relations sino-russes et au développement d'un partenariat reposant sur une conception assez voisine de l'ordre mondial. Nous essayerons de voir si ce rapprochement est porté par des circonstances ou s'il repose sur des fondements solides.

.

Lire la suite : Les relations sino-russes

Relations Russie-Iran : partenaires ou adversaires ?


Commencées sous le règne des souverains safavides en 1592, les relations entre ces deux pays furent entachées de multiples tensions, conflits et périodes de domination. Leurs relations s’améliorants avec la chute de l’Union Soviétique, les deux pays semblent maintenant vouloir former un bloc anti-occidental avec, à leurs côtés, la Chine. Cependant, l’arrivée au pouvoir de Rohani et sa politique d’ouverture vis-à-vis de l’occident pourrait considérablement changer la donne.

Dans un contexte d’actualité brûlante marquée par la crise syrienne et le dossier nucléaire iranien, nous allons tenter de démêler cet écheveau, ô combien complexe.
.

Lire la suite : Relations Russie-Iran : partenaires ou adversaires ?